Ma semaine en images #4

Bonjour petit lecteur. Comment allez vous en cette fin de semaine ? Avez-vous profité de votre weekend ?

Pour ma part, j’ai pas réellement eu le temps d’en profiter. C’est passé tellement vite, mais trêve de bavardage, on passe tout de suite à ma catégorie préférée : ma semaine en images (je devrais plutôt dire en vidéo d’ailleurs).

Ma chanson de la semaine.

LONDON GRAMMAR, Darling, are you gonna leave me ?

Black rose, dusty roads and a fire
burns in the distances higher
Hot stones birth marks and thin wire
stretches to the distant horizon

Oh darling are you gonna leave me?

J’ai eu du mal à choisir. Je vous aurais bien mis tout l’album tellement je l’adore. Bon d’accord, il est pas tout récent et vous devez déjà tous connaitre ce petit groupe et cette voix envoutante. Sinon, je vous donne l’autorisation d’aller, tout de suite, écouter leur album.

Ma cover de la semaine.

NEON JUNGLE, Waiting games

I’m thinking it over
The way you make me feel all sexy but it’s causing me shame
I wanna lean on your shoulder
I wish I was in love but I don’t wanna cause any pain
And if I’m feeling like I’m evil, we’ve got nothing to gain.

Je connais pas spécialement les filles du groupe Neon Jungle, mais j’avoue avoir adoré leur voix. Si vous avez cinq minutes, je vous conseille également la version originale de Banks ainsi que tout son album, qui est une petite pépite.

Ma citation de la semaine.

« On faisait chambre commune et rêves à part »
Michel Audiard.

Mon coup de coeur de la semaine.

DEAR BOY WHO LIKES MY DAUGHTER

Mon coup de coeur revient à cette mère, qui, par le biais d’une vidéo youtube, offre une lettre ouverte au garçon qui apprécie sa fille. Pourquoi ? Simplement parce que, dans notre société actuelle, non n’a plus le même impact. Elle n’accuse pas le jeune homme en question. C’est pas de sa faute, selon elle, mais celle de la société dans laquelle on vit, cette même société qui lui a probablement fait croire que « quand on veut quelque chose, on doit essayer plus fort, faire tout ce qu’on peut pour obtenir ce qu’on veut, ne jamais abandonner. Et c’est probablement pour cette raison qu’il a continué, de manière répétitive, de proposer un rendez vous à sa fille. » Alors, c’est sûr, parfois, faut persévérer, mais il y a une différence entre persévérer et harceler, comme elle le fait remarquer très justement.

 » Si quelqu’un vous dit non et que vous redemandez, ce n’est pas cool, ce n’est pas séduisant, ce n’est pas respectueux, c’est du harcèlement. »

Je trouve ça important de refaire passer ce message, triste aussi un peu de devoir expliquer ce que non veut dire, mais important, parce qu’à l’heure actuelle, non n’a plus le même pouvoir. Maintenant, on romantise une relation où l’homme ou la femme poursuit une personne « par amour », parce qu’il ou elle est « incapable de passer à autre chose ». Alors, c’est sûr, dans un roman, ça donne de l’intérêt, mais dans la vie de tous les jours, c’est juste une chose malsaine et quelque chose qu’on ne devrait pas idolâtrer. Souvenons-nous en.

Et vous alors vos coups de coeur de la semaine ?

Passez un bon long weekend, profitez en, petits lecteurs, et racontez moi tout.

Amélia.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s