Chronique n°5 : Pour un jour avec toi de Gayle Forman

Pour un jour avec toi, GAYLE

FORMAN

 

Peut-on tomber amoureux en seulement un jour ?

Allyson « Loulou » Healey, sage Américaine, rencontre Willem de Ruiter, acteur hollandais ténébreux, lors d’une représentation théâtrale en Angleterre. Une étincelle se produit. Elle le suit alors à Paris où ils vont passer une journée inoubliable. Mais, le lendemain matin, quand elle se réveille, Willem a disparu.

Pour un jour avec toi. Ce livre faisait partie de la liste des livres à lire au mois de mai, voilà qui est chose faite. J’avais déjà lu du Gayle Forman, Si je reste et Là où j’irais pour être exacte. Je les avais adoré, dévoré en quelques jours bien au chaud sur la plage. Je me souviens avoir été touchée par l’histoire, je crois même qu’une petite larme avait tâché mon exemplaire. C’est avec ses souvenirs en tête que je me suis lancée dans la lecture de Pour un jour avec toi. Et peut-être que je n’aurais pas dû. Pourquoi ?

« C’est courageux d’aller vers l’inconnu. »

Pour un jour avec toi, c’est l’histoire d’Allyson, la fille un peu effacée, qui suit le mouvement imposé par ses parents sans jamais réellement s’exprimer. Pour son diplôme, ses parents lui offrent un tour de l’Europe et c’est dans la capitale anglaise qu’elle rencontre un homme, qui va bouleverser sa vie.  Un certain Willem, acteur de théâtre, voyageur à temps plein, idéaliste. Mais lui, c’est pas Allyson qu’il voit. Il la surnomme Loulou et c’est à cette Loulou qu’il propose une chose incongrue : un voyage à Paris, une seule journée. Juste lui et elle.

Du moins, c’est ce qu’elle aurait voulu. Mais on est pas dans un huit-clos. La vie continue sa marche et tout au long de la journée, ils vont rencontrer d’autres personnes, d’adorables personnes comme des mauvaises personnes. Comme la vie, quoi. Comme convenu, ils passent la journée ensemble, une journée pleines de péripéties que je tairais pour ne pas en révéler trop. Mais à la fin de la journée, Willem disparait et Loulou redevient Allyson, perdue au cœur de Paris, perdue avec ses idéaux, perdue avec un cœur émietté.  Arrive alors la seconde partie du livre, la remise en question, un cœur à panser et une vie à construire.

« Peu importe si je suis toujours amoureuse de lui, peu importe s’il n’a jamais été amoureux de moi, et peu importe qui il aime maintenant, Willem a changé ma vie. Il m’a montré comment me perdre, et puis je me suis prouvée que je pouvais me retrouver.»

J’aurais pu aimer ce livre. Il semblait prometteur et peut-être qu’il vous plaira. Mais je ne peux pas dire que j’ai été conquise. Peut-être que je m’attendais à autre chose, peut-être n’étais-je simplement pas dans le bon état d’esprit. Peut-être. Il avait ses bons points, ce livre, faut pas se mentir. Le style d’écriture est léger et se lit très facilement. On peut se retrouver dans Allyson ou Loulou. Personnellement, je n’ai pas pu. Il m’est même arrivé de maudire Allyson et de lui dire de se bouger. Je trouve que comme narratrice, elle est passive, presque ennuyeuse. Je n’ai, également, pas accroché à son histoire avec Willem. Je suis peut-être trop rationnelle pour croire qu’on puisse tomber amoureuse en une journée. Surtout avec un homme comme Willem, qui manque de charisme, de charme et même d’humour. A mes yeux, leur journée à Paris n’a rien de romantique. Et c’est probablement pour cette raison que j’ai eu du mal à comprendre la deuxième partie et ce besoin d’Allyson de se rattacher à cette journée. Par contre – oui, parce qu’il y a quand même quelques points positifs –  j’ai beaucoup apprécié lire la façon dont Allyson apprend à s’émanciper de ses parents, apprend à devenir indépendante. C’est la partie qui a sauvé le livre, mais ce n’est que mon humble opinion.

EXTRAIT :

« — Loulou, il y a une énorme différence entre tomber amoureux et être amoureux, poursuit-il.
Je sens mes joues devenir brûlantes, sans trop savoir pourquoi.
— L’un est pourtant la suite de l’autre, non ?
— Il faut tomber amoureux pour être amoureux, mais tomber amoureux n’est pas la même chose qu’être amoureux.
Il me regarde par en dessous avant de reprendre :
— Es-tu jamais tombée amoureuse, Loulou ? »

MA NOTE :

J’allais mettre, j’ai bien aimé, sans plus. Mais je me rends compte maintenant que ma chronique est écrite que ce livre m’a plus agacé qu’autre chose. Donc: 

★★

Si vous voulez absolument lire un livre de Gayle Forman, je vous conseille Si je reste.

 Et vous, l’avez-vous lu ? Qu’est ce que vous en avez pensé ?

Votre personnage préféré ? Vos citations ? Dites-moi tout !

Une réflexion sur “Chronique n°5 : Pour un jour avec toi de Gayle Forman

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s